Home / Focus / Cha’bân, mois de l’Imam

Cha’bân, mois de l’Imam

« Dieu s’est octroyé Rajab, m’a dédié Cha’bân et a offert Ramadan à ma communauté ». Ces propos sont du Prophète Mouhammad (PSL). Ils demeurent néanmoins incompris par la majorité des musulmans dans la mesure où lors de sa 1ère mission, aucun évènement majeur le concernant directement ne s’est produit au cours de ce mois.

Par contre, lors de sa 2ème mission, Seydina Limamou Lahi (PSL) s’étant déclaré être le Mahdi attendu à la fin des temps, et en même temps le prophète Muhammad réapparu sur terre, a un lien fort avec Cha’bân.

En effet, le Prophète vêtu de son manteau de «MAHDI» est né le lundi 15 Cha’bân 1261 de l’Hégire (1843). 40 ans plus tard, Il lance son appel le dimanche 1er Cha’bân 1301 (1883).

C’est ainsi que tous les ans, les fidèles layènes célèbrent la naissance du Saint Maitre la nuit du 15 Cha’bân et observe un jeûne le lendemain pour rendre grâce au Bon Dieu et profiter des bienfaits de cette nuit et de ce mois béni.

D’après l’Imam Ahmed et Nasâî, selon Usâma ibn Zaïd, il n’y a pas un mois où le Messager d’Allah (PSL) se consacrait le plus au jeûne que pendant Cha’bân. Il disait que « les gens oublient ce mois qui se trouve entre Rajab et Ramadan. C’est pourtant le mois au cours duquel les œuvres montent vers le Seigneur de l’Univers, et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont montées. »

Un Hadith rapporté par Tabarânî et ibn Hibbân indique qu’Allah considère toutes Ses créatures la nuit au milieu du mois de Cha’bân. Au cours de cette nuit, Il pardonne à tout le monde en dehors du païen et de deux individus en conflit. Selon Ali (RTA) en effet, le Prophète (PSL) aurait dit : « Consacrez la nuit du milieu du mois de Chaabâne à la prière, et consacrez le jour suivant au jeûne, car Allah descend au premier ciel au coucher du soleil pour y déclarer : « Y a-t-il quelqu’un qui réclame Mon pardon pour que Je lui pardonne ? Y a-t-il quelqu’un qui Me demande de l’enrichir pour que Je l’enrichisse ? Y a-t-il quelqu’un qui subit un malheur pour que Je l’en soulage ? » Il reste ainsi à énumérer tel et tel cas jusqu’à l’aube. »

Chaque année, la Communauté layène célèbre la Nifsou Cha’bân pour rendre hommage à Seydina Limamou Lahi (PSL). L’initiative en revient à Chérif Ibrahima Seyni Lahi ibn Seydina Issa Rohou Lahi (PSL) qui a commencé officiellement à célébrer cette nuit en 1969 et ce durant onze ans.

Depuis 1981, c’est son fils aîné, Limamou Thiaw qui s’occupe de l’organisation de cette sainte nuit. Une manière pour ce petit-fils du Mahdi de perpétuer l’héritage paternel.

Sélou Lahi BA

Recent comments

Watch Dragon ball super